Téléphone

+32 (71) 77 25 80

E-mail

regare@fosses-la-ville.be

Horaires

Ma - Di : 10h - 17h et les jours fériés (sauf les 25/12 et 01/01)

C’est sur l’emplacement d’un ancien monastère fondé en 651 par le moine irlandais Feuillen de Fosses que se dresse l’actuelle Collégiale de Saint-Feuillen, patrimoine culturel classé de la Région wallonne. Le monastère servait à héberger les moines venus évangéliser les terres situées au bord de la Bebrona (Biesme, affluent de la Sambre) cédées par la famille de Pépin de Landen.

Feuillen, assassiné par des brigands en 655, sera, selon sa volonté expresse, enterré au monastère de Fosses. Dès lors, se développe un culte autour de son tombeau. En 900, les moines cèdent le monastère à une princesse carolingienne, Gisèle (Kisala), qui le cède à son tour à l’évêque de Liège qui, en 910, installe un chapitre de chanoines. Fosses-la-Ville devient par la suite la 4ème des 22 « bonnes villes » de la Principauté de Liège. En 1090, une nouvelle église, beaucoup plus grande, vient remplacer l’ancienne église carolingienne. Dans les grandes lignes, il s’agit de la Collégiale telle qu’on la connait aujourd’hui, avec sa tour romane massive et sa crypte hors choeur, unique en Belgique.

Le chapitre des chanoines sera supprimé en 1794 sous l’occupation française. L’Église conservera son titre de Collégiale.

L’église renferme de nombreux trésors artistiques : une série de 8 tableaux du XVIIIème siècle illustrant des scènes légendaires de la vie de saint Feuillen, l’autel dédié à saint Feuillen, les stalles datant du XVIème siècle ou encore les vitraux représentant saint Feuillen et sainte Gertrude.

Suivez-nous sur Insta !